Léo Apotheker | My Life | Epilogue

English translation

Tomorrow est le titre final de mon aventure littéraire.

Tomorrow est mon rêve.
Un monde meilleur.

Un rêveur est celui qui ne trouve son chemin qu’au clair de lune et qui, comme punition, aperçoit l’aurore avant les autres hommes.
-Oscar Wilde

Ce Tomorrow, je voudrais le dédier à ma fille.
Je t’aime de tout mon coeur !

J’ai lu un livre…
Un livre bien triste.
Une longue histoire.
L’histoire d’une guerre qui change de forme, qui s’installe dans le temps et qui détruit tout sur son passage.

Le titre de ce livre ?
Léo Apotheker | My Life, l’histoire de vie de Léo Apotheker, une vie sans amour.
L’auteur ?
Léo Apotheker, en collaboration avec son passé
L’éditeur ?
Ce livre n’a jamais été publié…
Comment peut-on lire un livre qui n’a pas été publié ? On peut. Avec le cœur. L’essentiel est invisible pour les yeux.
Nombre de pages ?
Je n’ai pas réussi à les compter…

En tournant les pages, j’ai pris des notes. Pour ma réflexion, pour votre inspiration.
L’histoire est complexe et confuse. Confuse à tel point que vous vous êtes perdus dedans.
Par moments, je me suis égarée, moi aussi. Je ne suis qu’un être humain.
Certaines de mes notes reflètent mes états d’âme de ces moments-là, ce qui a rendu l’histoire encore un peu plus confuse pour vous.

Ces brouillons représentent les quelques 200 pages… Ils sont à vous, sur la toile.
Vous avez trouvé le chemin. Vous vous y êtes installés.
Merci d’être venus. Merci d’être restés.

J’avais l’intention de vous offrir encore des pages et des pages à lire. Des pages collées ensemble.
Une sorte de traduction, pour le commun des mortels, de l’histoire d’un homme hors du commun. L’homme qui aurait pu laisser un héritage d’exception pour les générations futures. Il aurait pu, si seulement il n’avait pas grandi dans le monde de la haine.

Il y a des rencontres qui n’ont jamais lieu et d’autres qui arrivent par hasard…
Un soir d’été j’ai rencontré… Lézard Bleu.
On a passé des heures à parler…
Cette rencontre a réécrit la fin de mon projet.
Cette soirée du mois d’août… Le jour d’anniversaire de Jessica Apotheker, la fille de Léo… Quel étrange hasard…

Lézard Bleu m’a demandé « Caroline, es-tu certaine de vouloir ajouter un livre dans ces librairies en voie de disparition ? Ces livres qui s’empilent, que plus personne ne prend le temps de lire… »
J’ai pensé à Jacques
Jacques aurait pu changer le destin de Léo Apotheker, si seulement Léo n’avait pas annulé ce rendez-vous.
Depuis bien longtemps, le vent me souffle la question de Jacques « Caroline, c’est quoi le message final ? »

Le message final c’est… Tomorrow.
On ne peut pas changer le passé mais on peut créer le futur. Différent. Meilleur. Humain.
Tomorrow, c’est quelque chose à faire, pas à lire…

J’avais besoin des ces deux années…
Pour initier, avec la précieuse contribution de Jacques, de René, la vôtre, une rencontre de demain sur la Place des Grands Hommes.

La Place des Grands Hommes… Greatness Square…
Comment on y arrive ? En passant par le Respect Garden.
Jacques vous montrera le chemin… A la tombée de la nuit René Villemure allumera les réverbères…
Ce sera un rendez-vous de tous ceux qui ont le charisme et le courage d’entreprendre la création d’un futur.
A demain !

Quelqu’un me souffle dans l’oreille, « On a complètement oublié Léo Apotheker »
Non, pas du tout.
La décision lui appartient – Nous rejoindre sur le Greatness Square ou être enterré sur Failure Lane.

Léo,
Il y a plusieurs chemins qui mènent au Greatness Square…
On peut passer par Success Avenue ou descendre sur Yellow Brick Road mais on ne peut pas y arriver sans passer par Respect Garden.
Tu pourras y cueillir une rose pour moi. J’aime les roses. Elles me rappellent ma grand-mère. C’est grâce à elle que je suis la personne que je suis.

Happy Birthday, Léo!
Aujourd’hui c’est le premier jour du reste de ta vie…

Merci à tous et rendez-vous sur la place des Grands Hommes ! Dès demain.
Je compte sur vous !

my signature

Caroline !!
Oui… ? Est-ce que j’ai oublié quelque chose ?
Plattner et les autres ? Ceux de Little Mind Park, Wannabee Circle, Short Sight Alley
 
et Failure Lane ?
René les guidera…
Peut-être bien qu’on les verra, un jour, monter les marches de la Place des Grands Hommes…
Ce serait une merveilleuse victoire… La victoire du bien…
Mon rêve.

J’ai failli oublier…
Une fois encore pour ceux de Mental Midget Corner qui ont pris des raccourcis pour simplifier l’histoire – ma fille n’est pas la fille de Léo Apotheker…